Juil
22

Lipoaspiration et LIPOMATIC°

Depuis quelques mois nous utilisons un nouvel appareil de lipoaspiration, le Lipomatic°.

Une pièce à main fonctionnant à l’air comprimé induit une vibration transversale en 8 de la canule de lipoaspiration.

 Lipomatic° - Pièce à main et canule

Cette nouvelle technique de liposculpture permet d’intervenir plus efficacement sur des zones très fibreuses comme les graisses masculines ou les bourrelets thoraciques et les régions cicatricielles déjà aspirées par le passé. La vibration de la canule facilite grandement le geste chirurgical et permet ainsi une plus grande précision. L’aspiration de zones réputées difficiles comme les chevilles ou les mollets devient plus aisée. Par ailleurs nous constatons un meilleur redrapage cutanée dans les suites, la peau étant probablement décollée de manière plus homogène que dans une lipoaspiration classique.

Contrairement aux arguments publicitaires du fabricant de Lipomatic°, nous ne pensons pas que l’intervention soit plus rapide ou que les suites opératoires soient plus légères.

Nous reviendrons sur cette technique dans quelques mois afin de préciser notre opinion.

Juil
16

Alimentation et cicatrisation

Toute intervention chirurgicale est perçue comme une agression par l’organisme qui va mettre en route différents mécanismes de réparation. Ces processus de cicatrisation indispensables sont parfois excessifs entrainant oedèmes persistants et cicatrices inflammatoires.Indépendamment des techniques de contention, de drainage ou des applications de gel ou plaques de silicone, il apparaît qu’un effort tout particulier doit être apporté à l’alimentation.

 CICATRICES HYPERTROPHIQUES

Réduire les apports en sucre.

Les aliments à index glycémique élevé sont responsables d’une sécrétion importante d’insuline. Celle-ci s’accompagne de la production de protéines pro-inflammatoires (IgF1) favorisant œdèmes et hypertrophies cicatricielles. Nous vous conseillons donc une alimentation à index glycémique bas ou moyen dans les suites de toutes interventions chirurgicales.

Augmenter les apports en oméga 3.  

Notre alimentation industrialisée crée un déficit en oméga 3, acide gras essentiel dont un des multiples intérêts est d’avoir une action anti-inflammatoire. Nous proposons donc une complémentation sous forme d’huile de poissons.

Eviter les modes de cuisson tels les grillades ou fritures.

Les cuissons hautes températures sont responsables de la formation de produit de glycation AGE (Advanced Glycation End products). Ceux-ci favorisent l’inflammation par le biais des lymphocytes T (type de globules blancs). Préférez des cuissons plus douces à l’eau ou à la vapeur.

Juil
02

Soleil : d’un excès à l’autre ?

Partant du principe que le soleil provoque des cancers de la peau, l’Institut National du Cancer recommande la non exposition entre 12 et 16H et l’application de crèmes solaires sur les parties exposées du corps.

 soleil et vitamine D

Si la mode du « toasting » des années 70 et les expositions prolongées chez l’enfant en particulier, sont effectivement très critiquables, il n’en reste pas moins que le soleil (UVB) est un précieux allié de notre organisme puisque indispensable à la synthèse de vitamine D.

En effet cette vitamine prévient différents types de cancer, certaines pathologies cardio-vasculaires et l’ostéoporose. Il ne fait donc aucun doute qu’une exposition solaire chronique et modérée constitue une protection puissante contre le cancer et bon nombre de pathologies dégénératives.

En été,  du soleil chaque jour, une quinzaine de minutes dans la journée, sans écran solaire et le visage protégé par un chapeau apparaît recommandé !

RudojkiRupornhubRupornolab