Nov
12

Lipolyse laser (2)

Spread the love

Pourquoi tant de « bruits » et de publicités pour une technique qui certes peut être intéressante dans certains cas mais dont les indications devraient rester assez limitées comme nous l’avons vu.

La première raison est que, contrairement à une lipoaspiration, la lipolyse laser n’est étonnamment pas considérée comme une intervention chirurgicale. Bien que le geste soit identique à celui d’une lipoaspiration (la canule est certes un peu plus fine) et qu’une anesthésie locale avec infiltration de liquides anesthésiants soit également nécessaire, la législation considère que la lipolyse laser n’est pas un geste chirurgical ! Ceci signifie que contrairement à une lipoaspiration cette intervention ne doit pas obligatoirement être réalisée dans une clinique agrée. On peut donc faire une lipolyse laser dans n’importe quel cabinet médical…

La deuxième raison est que depuis  la parution des articles D 766-2-14 et D 766-2-15 du code de la Santé Publique les médecins esthétiques ou dermatologues, même si certains avaient une grande expérience,  ne peuvent plus pratiquer la lipoaspiration, acte chirurgical réservé aux chirurgiens. La lipolyse laser n’étant pas considérée comme un acte de chirurgie tout médecin peut la pratiquer.

 LIPOLYSE LASER

Ces deux raisons, interdiction de pratiquer la lipoaspiration pour les non chirurgiens et structure agrée de chirurgie indispensable, expliquent donc en grande partie l’engouement pour la lipolyse laser. L’élargissement des indications et les publications commerciales expliquant que la lipolyse laser remplace avantageusement la lipoaspiration sont donc logiques.

Cependant les déçus commencent à être nombreux et  certains praticiens n’hésitent plus à associer « discrètement » une « petite » lipoaspiration pour « aspirer la graisse fondue » ce qui permet un minimum de résultat et de satisfaction pour leurs patients. Dommage, car voilà une technique intéressante et efficace dans des indications bien précises qui risque de finir discréditée…

 

 

2 Responses to “Lipolyse laser (2)”

  1. COLIGNON Says: novembre 22nd, 2008 at 16 h 06 min

    Désolé de vous dire qu’il n’existe à mon sens aucune indication de la lipolyse laser. Tous les tests que nous avons réalisés in vitro et in vivo ne montrent aucune efficacité.
    Notamment les surnageants de centrifugation de graisse fraîche avec ou sans lipolyse laser ne présente aucune différence.
    Je pense effectivement qu’il s’agit d’un geste introduit par les médecins esthétiques.
    En revanche, la lipoaspiration n’est évidemment pas un geste chirurgical. Il reste limité à l’hypoderme. C’est un geste bien moins chirurgical qu’une colonoscopie ou une implantation de stimulateur cardiaque. Ces derniers gestes peuvent pourtant être effectués par des médecins bien formés.

    Alain COLIGNON
    Chirurgie Vasculaire

  2. Docteur Van Der Stegen Says: novembre 22nd, 2008 at 18 h 41 min

    Dont acte.
    La lipoaspiration reste un geste chirurgical dans la mesure où elle nécessite un plateau technique adapté au même titre qu’une colonoscopie. Il ne s’agit pas d’un geste aussi simple que l’on pourrait l’imaginer et si bon nombre de médecins “esthétiques” la réalisaient correctement, restait le problème de leur formation et et de leur reconnaissance. Un gastroenterologue se spécialise durant au moins 4 ans, un chirurgien 7 à 9 ans. Un médecin esthétique est un médecin généraliste qui s’autoproclame médecin esthétique. Heureusement et sous la pression de certains d’entre-eux, il existe maintenant un Diplome Universitaire de médecine morphologique et anti-age. Même s’il ne s’agit que d’un DU, c’est mieux que rien.

Exprimez vous - Leave a Reply

RudojkiRupornhubRupornolab