Juin
01

Métabolisme de base

Spread the love

Le métabolisme de base correspond aux besoins énergétiques « incompressibles » de l’organisme. Autrement dit c’est la dépense d’énergie minimale mais indispensable permettant au corps de survivre (activités cardio-respiratoire, digestives de base, de régulation de la température…).

Ce métabolisme de base varie en fonction de l’âge, du sexe, de la masse musculaire, de la température extérieure et le l’activité hormonale (hormones thyroïdiennes, hormone de croissance, hormones sexuelles…). Il diminue avec l’âge. Chez un sédentaire les dépenses énergétiques se répartissent entre l’activité physique (20 à 30%), la digestion des aliments (10 à 15%) et le métabolisme de base (50 à 70%).

 métabolisme de base

Lors d’un régime hypocalorique on perd majoritairement de la graisse mais également de la masse musculaire. En effet la perte de poids se répartit entre les graisses pour 75% et la masse sèche pour 25%. Le recul de cette masse musculaire, principal acteur du métabolisme de base, explique la stagnation que l’on observe malgré un régime hypocalorique bien suivi. Par ailleurs, la baisse des dépenses énergétique liées à la digestion (moins d’aliments) et à la mobilisation (corps plus léger) accentue le recul du métabolisme de base. Il apparaît que l’activité physique, contrairement aux régimes hypocaloriques, permet de maintenir ou d’augmenter le métabolisme de base.

En somme l’exercice physique, en augmentant le métabolisme de base, est le principal facteur de réussite d’un amincissement.

Exprimez vous - Leave a Reply

RudojkiRupornhubRupornolab