Mar
27

LED médical et vergetures

Nous faisions part de nos réflexions sur les LED médical lors d’un précédent article. Celles-ci sont concluantes et nous nous équipons d’un laser à lumière froide TRIWINGS qui fonctionne avec des LED (ou Light Emitting Diode).
Nous vous rappelons que la lumière émise  par les LED intervient au niveau du processus respiratoire des mitochondries, centrales énergétiques de nos cellules, et stimule ainsi les fonctions cellulaires (synthèses de protéines et multiplication).  Les premières applications remontent à une dizaine d’années avec le traitement efficace des kératoses actiniques.
Depuis, les appareils ont gagné en puissance et de nouvelles indications sont apparues. Les LED sont ainsi très intéressantes dans la prise en charge des cicatrices, ulcérations chroniques, brûlures et radiodermites. On note en effet une accélération du processus cicatriciel avec réparation rapide des lésions cutanées et blanchiment accéléré des cicatrices chirurgicales. Des recherches importantes se poursuivent concernant les effets de régénération des LED que ce soit sur la rétine, le foie ou les nerfs.
Plusieurs études montrent également l’intérêt de la photomodulation sur les vergetures. Le Dr BOISNIC, dermatologue au GREDECO (Groupe de Recherche Dermatologique et Cosmétologique) a beaucoup travaillé sur l’action des LED sur ces lésions cutanées propres aux grossesses.

 VERGETURES ABDOMINALES - Avant

 

 VERGETURES ABDOMINALES - Après

Toutes les études in vitro et in vivo ont montré qu’après plusieurs séances d’exposition aux LED, le réseau des fibres élastiques de la peau était plus dense avec des fibres plus longues. On constate une augmentation de la synthèse de collagène par les fibroblastes. Cliniquement on note une amélioration des vergetures de plus de 50% que ce soit pour la profondeur, l’aspect plissé ou l’extensibilité cutanée. Il apparaît que la lumière froide est d’autant plus efficace que l’on intervient sur des lésions récentes. L’adjonction de silice ainsi que la multiponction des vergetures anciennes les plus importantes améliorent encore les résultats.
Nous disposons enfin d’une technique efficace et fiable contre les vergetures, marques indélébiles et  inesthétiques de certaines grossesses de la femme jeune le plus souvent.

Mar
18

MACROLANE°

Dans sa dernière émission sur M6, Capital nous parle de Macrolane° de la société Q-MED. Indépendamment de l’article que nous avions déjà rédigé nous persistons à penser que des injections répétées d’acide hyaluronique dans les seins nous paraissent potentiellement dangereuses et irresponsables dans l’état actuel des connaissances. De nombreux articles scientifiques semblent démontrer que les cellules tumorales favorisent précisément la synthèse d’acides hyaluroniques. Cette matrice extra-cellulaire riche en acide hyaluronique faciliterait la migration tumorale et donc le développement local et surtout métastatique du cancer.

macrolane

 Sachant que 1 femme sur 9 fait ou fera un cancer du sein, on peut s’interroger quant à l’intérêt d’injecter dans ou à proximité de la glande mammaire de grandes quantités de gel d’acide hyaluronique… Quant au médecin injecteur, aux vus de la bibliographie actuelle associant cancer et acides hyaluroniques, il devrait avoir bien du mal à argumenter lorsqu’une patiente multi-injectée développera une tumeur du sein et tentera d’impliquer son geste.

Mar
01

LED médical à LYON

Nous voici équipé depuis peu, sur l’une de nos cliniques, de l’appareil TRIWINGS, le plus puissant des lasers émetteur de lumière froide monochromatique. S’appuyant sur la technologie novatrice des LED (light-emitting diode), le faisceau lumineux émis se situe dans la tranche des longueurs d’onde visibles du rouge, orange et jaune. Celles-ci, dans des conditions bien précises de puissance, mode d’émission (continu ou pulsé) et durée d’exposition pénètrent la peau et stimulent ou régulent le métabolisme cellulaire.
Ainsi, utilisés à bon escient, ces faisceaux lumineux peuvent stimuler la production de fibroblastes et ainsi favoriser la cicatrisation ou réguler et atténuer l’inflammation d’une brûlure. Cet appareil est donc proposé dans les principaux traitements suivants :
– atténuation des vergetures anciennes par stimulation de la production de fibroblaste, collagène et fibres élastiques,
– accélération de la vitesse de cicatrisation,
–  réduction de l’inflammation et des rougeurs de cicatrices, brûlures, vergetures récentes ou radiodermites,
– Rejuvénation faciale avec amélioration de la texture et de l’élasticité cutanée,

LED médical

Les LED semblent également intéressants dans la prise en charge des télangectasies (couperose), cernes, acnés, herpès et même de certaines cellulites (« peau d’orange »).
Les séances, adaptées à chaque cas, doivent être répétées entre 5 et 10 fois pour être efficace. Chaque séance dure entre 10 et 30 minutes selon la « pathologie ».
Bien entendu, comme pour tout nouvel appareil nous publierons un nouvel article dans quelques mois pour vous faire part de notre expérience personnelle quant à ce LED médical prometteur.

RudojkiRupornhubRupornolab