Fév
10

La restriction calorique

Spread the love

L’obésité bientôt décrétée par N. SARKOSY grande cause nationale selon le journal l’Express ?
Il s’agit certainement d’une excellente idée mais les solutions passent obligatoirement par une intervention auprès de la « sacro sainte » industrie agro-alimentaire et là, brusquement, j’ai des doutes…
La restriction calorique est probablement un excellent moyen d’éviter l’obésité. Non seulement elle entraîne un amaigrissement mais plusieurs études montrent que la restriction calorique permettrait de vivre plus longtemps et en meilleure santé.
Une baisse des apports caloriques de 20 à 30% semble entrainer toute une cascade d’effets positifs avec :
– une perte de poids significative y compris chez les personnes de poids normal. En 2009 une étude démontrait que la réduction de 25% des apports caloriques entrainait une perte de 10% du poids corporel.

– une vie plus longue, en tous cas chez l’animal . A Okinawa, « l’île aux centenaires » où l’espérance de vie est la plus élevée au monde, la ration calorique journalière est de 1800 calories contre 2300 en France.

– moins de diabète par la baisse des apports en sucre et donc de l’insuline dans le sang.

– moins de pathologie cardio-vasculaire avec une tension artérielle, des triglycérides et un cholestérol plus bas.

 – moins de cancer par baisse de l’absorption de glucose et donc de sécrétion de facteurs de croissance et de marqueurs de l’inflammation.

 restriction calorique

– un cerveau préservé, qu’il s’agissent de la mémoire ou du risque de maladie d’Alzheimer.

 – moins d’inflammation et de stress oxydatif.

– enfin des gênes de longévité plus performants par augmentation de l’activité du gêne SIRT1 qui améliore le métabolisme et diminue le stress oxydatif. Une meilleure restauration des télomères, structures aux extrémités des chromosomes impliquées dans le vieillissement, est également constatée.

Des études en cours sur le singe devraient préciser l’intérêt de la restriction calorique dans un proche avenir. Quoiqu’il en soit nous précisons qu’il s’agit de restriction calorique avec des apports en vitamines et minéraux optimisés et non pas de malnutrition !

Exprimez vous - Leave a Reply

RudojkiRupornhubRupornolab