Nov
23

Bocouture: toxine botulique

Dans le traitement rajeunissant du visage par toxine botulique de type A nous disposions jusqu’à il y a peu de deux produits : Vistabel° qui correspond à la forme esthétique du Botox° et Azzalure qui correspond au Dysport°. Depuis quelques mois est apparu sur le marché français un nouveau produit, Bocouture°, qui correspond à la forme esthétique du Xeomin°.
Ces trois toxines de type A bloquent transitoirement la jonction neuro-musculaire mais, à doses équivalentes, n’ont pas tout à fait les même effets. Nous les utilisons l’une ou l’autre en fonction de l’examen clinique et des désidératas de nos patients.
Azzalure° (Dysport°), d’origine anglaise bien que commercialisé par le laboratoire Galderma est un produit puissant qui tend à diffuser autour du point d’injection. Il permet un blocage important des muscles traités. Son effet dure plus longtemps. Ses inconvénients sont l’aspect figé et parfois prolongé dont il est responsable. Par ailleurs sa capacité à diffuser le rend plus difficile à utiliser lorsqu’une grande précision est nécessaire (injections bas de visage). Enfin, son dosage à 125 unités nous apparaît insuffisant à un blocage efficace. Un flacon et demi sont donc nécessaires.
Vistabel° (Botox°) est d’origine américaine et commercialisé par le laboratoire Allergan. Son effet est plus doux avec globalement un blocage musculaire moins marqué et plus transitoire. La toxine associe des protéines « complexantes » responsables d’une diffusion moindre autour du point d’injection ce qui lui confère une plus grande précision et un avantage certain dans les injections du bas de visage (atténuation des plis d’amertume, des fanons cervicaux, du « menton de sorcière »…). Son inconvénient est son effet parfois très transitoire sur certains fronts hypertoniques et, du fait des protéines associées, une possible immunisation rendant alors le produit inefficace à moyen terme.

Toxine botulique lyon

Bocouture° (Xeomin°) est d’origine allemande et commercialisé par le laboratoire Merz. Son effet s’apparente davantage à Azzalure avec une diffusion marquée autour du point d’injection. Comme ce dernier il semble que les fronts très hypertoniques nécessitent un dosage plus important (un flacon et demi) pour un résultat pérenne. Son principal avantage est que, contrairement aux deux autres, il se conserve à température ambiante (Vistabel et Azzalure doivent être transporté et conservés à 4°C). Son principal inconvénient est un effet parfois incompréhensiblement éphémère.
En ce qui nous concerne, les patients très marqués au front hypertonique bénéficieront plutôt d’un traitement par Bocouture (1 à 1,5 flacon). Il en est de même pour ceux et celles qui souhaitent un blocage important ou qui résistent à Vistabel. A l’inverse, lorsque le patient demande de conserver un maximum d’expressivité, nous proposons Vistabel°. Pour les injections du bas du visage, plus délicates, nous préfèrons également Vistabel°.
Ainsi pour des raisons de stockage (chaine du froid), notre préférence va actuellement à Bocouture. Vistabel garde ses indications pour des traitements plus légers et des injections limitées au bas de visage.


RudojkiRupornhubRupornolab