Maigrir et guérir?

Du côté de la nutrition les choses bougent beaucoup en ce moment !

Si le mode d’alimentation paléolithique a de plus en plus de succès pour vivre en forme et éviter les «maladies de civilisations », d’autres méthodes préventives ou thérapeutiques, anciennes ou nouvelles (ré) apparaissent.

Savez-vous que le manchot peut jeûner 3 mois sans aucun problème. Tous les mammifères sont génétiquement préparés au jeûne. Pendant des centaines de milliers d’années nos ancêtres préhistoriques s’accommodaient de périodes de « vache maigre » et la sélection naturelle nous a permis de nous adapter jusqu’à un certain point. Il s’agit d’une activité très ancienne et toutes les religions le pratiquent. Jeûner permettrait de remettre « les pendules à l’heure ». Ci-dessous un reportage fort intéressant sur le sujet.

Le jeûne, une nouvelle thérapie

Connaissez-vous les corps cétoniques ? Lors du jeûne ou d’un régime dit « cétogène » (très pauvre en glucide), les corps cétoniques produits  à partir des lipides de l’alimentation ou des graisses des réserves corporelles deviennent le principal carburant de l’organisme au dépend du glucose. Hors les cellules cancéreuses ne savent pas utiliser ce carburant et sont donc affamées ! Ci-dessous le livre récent de 3 scientifiques allemands à ce propos.

Le régime cétogène contre le cancer

Jeûne, corps cétoniques… nous n’avons probablement pas fini d’en entendre parler !

Facebooktwitteryoutubeinstagram

Par Docteur Van Der Stegen

Docteur Damien Van Der Stegen Qualifié en Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice par le Conseil de l’ordre des médecins Diplôme d’Etude Spécialisé de Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice Diplôme d’Etude Spécialisé de Chirurgie générale Diplôme d’Etude Spécialisé de Chirurgie maxillo-faciale Diplômé de l’AEU de Microchirurgie expérimentale et clinique chirurgien esthétique Lyon et Saint-Etienne

3 commentaires

  1. Quelles sont les publications, après enquêtes rétrospectives et résultats statistiques sur une grande échelle, indiquant que dans les pays où les avocats sont consommés au quotidien les cancers sont moins nombreux ????

  2. L’avocat est effectivement un aliment excellent, riche en acides gras monoinsaturés et en antioxydants (proanthocyanidines). Je pense que les laboratoires pharmaceutiques s’attachent davantage à démontrer les bienfaits de leurs chimiothérapies plutôt que ceux de l’avocat ou d’un régime cétogène. Ceci étant des résultats spectaculaires ont été obtenus sur le rat et nous ne sommes pas si différent que cela de de ce rongeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *