Jan
19

Lipoaspiration à Lyon

Lipoaspiration, liposculture, liposuccion, tous ces termes sont identiques et caractérisent l’ablation de graisses par canule reliée à un système d’aspiration (moteur ou seringue). Cette technique initiée par les docteurs FOURNIER et ILLOUZ dans les années 1970 permet de gommer les adiposités disgracieuses au dépend d’une rançon cicatricielle minime.
Le geste consiste, par une petite incision de 5mm et grâce à des canules creuses de diamètres différents (3 à 6mm), à aspirer la graisse dans différents plans (de la profondeur à la superficie) et axes (horizontaux et verticaux). Bien entendu, plus l’aspiration est superficielle, plus la canule utilisée est fine.
Les suites opératoires nécessitent le port d’un panty et sont normalement marquées par des ecchymoses inconstantes et surtout des oedèmes dont la résorption est progressive sur 3 à 6 mois.

Resultat lipo homme profil

Resultat lipo homme dos

Ces dernières années ont vu quelques innovations telles les canules vibrantes (Lipomatic*), l’hyropression (Bodyjet*) ou la radiofréquence (Bodytite*). Nous avons opté pour le LIPOMATIC qui, grâce aux vibrations de la canule, nous donne une plus grande précision dans le geste et permet un petit décollement cutané favorisant la remise en tension. En effet, le principal facteur de réussite d’une liposuccion est l’élasticité cutanée, et si les résultats sont constamment excellents chez le sujet jeune, ils laissent parfois à désirer quant à la rétraction de la peau chez les sujets plus âgés. D’autre part la canule vibrante nous donne de bien meilleurs résultats sur des zones réputées difficiles comme les mollets par exemple.
La liposculture reste donc la seule solution d’efficacité constante pour supprimer les amas graisseux résistants aux pertes de poids (culottes de cheval, hanches, faces internes de cuisses et de genoux, ventre, etc…). Associée à une bonne hygiène diététique et sportive les résultats sont généralement très satisfaisants.

Juin
17

Lipoaspiration, liposculpture et Lipomatic°

En juillet 2008 nous vous parlions d’une nouvelle machine que nous utilisions en lipoaspiration, le LIPOMATIC°. Nous vous rappelons que l’appareil utilise une pièce à main fonctionnant à l’air comprimé. Celle-ci induit une vibration transversale en 8 à l’extrémité de la canule de lipoaspiration (phénomène de nutation). Comme en lipoaspiration classique, nous disposons de différents types de canules (Mercédès, accélératrice, 1 ou 2 trous…) de différentes tailles (3 à 5 mm de diamêtre). Depuis  bientôt un an, nous avons réalisé plusieurs dizaines de lipoaspiration à l’aide du Lipomatic° et notre premier jugement semble se confirmer.

Lipoaspiration avant-après Lipomatic°

L’appareil apparaît très intéressant au niveau des zones fibreuses (hommes, reprises, hanches postérieures, bourrelets thoraciques…) où la vibration de la canule permet de lipoaspirer sans difficulté. En travail superficiel, la nutation de l’extrémité de la canule crée un décollement modéré qui favorise le redrapage cutané et limite les aspects de « coup de canule ». La précision est par ailleurs améliorée sur certaines zones très délicates comme les chevilles par exemple. Enfin, et c’est peut-être le plus important, le geste est plus doux et donc infiniment moins fatiguant pour le chirurgien.

Lipoapiration Lipomatic° Avant-après

Par contre, dans mon expérience, la durée d’intervention est plutôt allongée et les suites opératoires, bien qu’inconstantes et transitoires, peuvent être tout aussi marquées (ecchymoses, œdèmes, troubles de la sensibilité…).

Nous confirmons donc notre sentiment favorable vis-à-vis de Lipomatic° tant et si bien qu’actuellement, nous n’envisageons plus de réaliser une lipoaspiration sans son assistance.

Juil
22

Lipoaspiration et LIPOMATIC°

Depuis quelques mois nous utilisons un nouvel appareil de lipoaspiration, le Lipomatic°.

Une pièce à main fonctionnant à l’air comprimé induit une vibration transversale en 8 de la canule de lipoaspiration.

 Lipomatic° - Pièce à main et canule

Cette nouvelle technique de liposculpture permet d’intervenir plus efficacement sur des zones très fibreuses comme les graisses masculines ou les bourrelets thoraciques et les régions cicatricielles déjà aspirées par le passé. La vibration de la canule facilite grandement le geste chirurgical et permet ainsi une plus grande précision. L’aspiration de zones réputées difficiles comme les chevilles ou les mollets devient plus aisée. Par ailleurs nous constatons un meilleur redrapage cutanée dans les suites, la peau étant probablement décollée de manière plus homogène que dans une lipoaspiration classique.

Contrairement aux arguments publicitaires du fabricant de Lipomatic°, nous ne pensons pas que l’intervention soit plus rapide ou que les suites opératoires soient plus légères.

Nous reviendrons sur cette technique dans quelques mois afin de préciser notre opinion.

Fév
10

Le fasting ou jeûne intermittent

Rien de plus logique pour un chirurgien plasticien de recommander la lipoaspiration pour perdre des bourrelets disgracieux mais en aucun cas il ne s’agit d’une chirurgie du surpoids ou de l’obésité. Par ailleurs cette «amélioration» et «embellissement» de la silhouette présente les inconvénients d’une intervention chirurgicale et surtout ne modifie en rien un mode de vie délétère immanquablement à l’origine de surpoids, pathologies cardio-vasculaires et cancers. Nous savons de nos jours que notre alimentation occidentalisée, fortement influencée par l’industrie agro-alimentaire, est extrêmement nocive, et il suffit de constater la dégradation de l’état de santé des mexicains et des chinois qui adoptent notre malbouffe pour en voir les conséquences.

Les gens informés savent maintenant que les modes d’alimentation les plus sains sont les diètes paléolithiques et méditerranéens qui restreignent les aliments industriels, les produits laitiers, les céréales et les sucres en particulier. Malheureusement ces « régimes » ne sont pas très faciles à tenir et la prise de poids est facile. Certains luttent en s’imposant des activités sportives épuisantes et chronophages mais une perte de poids liée à la pratique du sport n’est durable que si elle n’est pas interrompue. D’autre part le sport peut-être contre-productif à hautes doses (blessures musculo-tendineuses invalidantes, accidents cardiaques…). D’autres limitent drastiquement leurs apports caloriques journaliers mais le corps s’adapte à la restriction calorique en réduisant ses dépenses énergétiques de base entrainant rapidement un ralentissement de la perte de poids. La sensation de faim permanente, la fatigue, la fonte musculaire et le manque de résultat font immanquablement renoncer et la reprise de poids est rapide (effet yo-yo). Tout régime très restrictif ou « interdictif » est voué à l’échec ! Pourtant, la restriction calorique transitoire est pratiquée depuis toujours dans le monde animal et l’espèce humaine. Nos ancêtres préhistoriques s’alimentaient irrégulièrement et subissaient des périodes de jeûne. De nombreuses religions imposent également des jeûnes transitoires à leurs disciples. Plusieurs études montrent les bienfaits de ces pauses digestives qui permettent à l’organisme de se consacrer à autres choses que digérer et manager les excédents de glucides avec ses corollaires (stockage sous forme de graisse, résistance à l’insuline et diabète, stimulation des cellules cancéreuses, dépression de l’immunité, etc…). L’absence de sucres, une fois les réserves de glycogène épuisées (au-delà de 12h de jeûne) permet justement au corps de puiser son énergie dans les graisses de stockage.

Le jeûne intermittent ou fasting permet d’obtenir les avantages de la restriction calorique sans ses inconvénients. Il consiste simplement à jeûner 16h sur 24h. Autrement dit en sautant le petit déjeuner, en déjeunant à 12h au plus tôt et en dînant à 20h au plus tard l’objectif est atteint. Bien entendu une abondante consommation de liquides non caloriques (eaux, thé, café, tisane) est recommandé au réveil pour réhydrater l’organisme. La période de jeûne peut être déplacée entre 13h et 7h avec absence de dîner. Ce jeûne intermittent peut également être prolongé sur 24h une ou deux fois par semaine pour obtenir une perte de masse graisseuse. 24 heures de jeûne équivaut, en terme de perte de masse graisseuse, à 1 mois de course à pieds à raison de 2 séances par semaine (soit entre 100 et 200g de graisse). Avec un peu d’habitude, ces jeûnes intermittents sont très faciles à réaliser et les petites sensations désagréables que l’on peut ressentir au début s’estompent rapidement. Les repas permettent de relancer le métabolisme de base et doivent être équilibrés, si possible selon les principes des diètes paléolithique ou méditerranéenne.

Juin
21

Abdominoplastie et « haute tension supérieure »

Les abdominoplasties sont des interventions classiques dont la finalité est, selon les cas, de « dégraisser » le ventre par lipoaspiration, retendre la sangle musculaire par sutures musculo-aponévrotiques et lisser le ventre par résection de l’excédent de peau. Qu’elles soient limitées (minabdominoplasties) ou étendues avec transposition de l’ombilic ces abdominoplasties nécessitent toujours un décollement sous-cutanée et entrainent forcément une tension sur la cicatrice. Il peut en résulter certains inconvénients:

– hématome et/ou sérome liés au décollement

nécrose cutanée de la région au-dessus du pubis par dévascularisation du lambeau

ascension inesthétique et aspect hypertrophique de la cicatrice.

Abdominoplastie LYON St-Etienne SCHEMAS

Afin de limiter ces complications  nous pratiquons la technique dite à « haute tension supérieure. Une lipoaspiration extensive est réalisée permettant un dégraissage important du ventre et un décollement atraumatique des tissus en région latérale en particulier. Un décollement chirurgical du lambeau limité en largeur afin de minimiser la dévascularisation cutanée. La mise en place de points de sutures profonds résorbables qui tractent la peau vers le bas fermant ainsi les espaces morts ce qui limite le risque d’hématome/sérome et minimisent les tensions sur la cicatrice permettant une cicatrice basse et fine.

Abdominoplastie Lyon Saint Etienne avant-après

La technique d’abdominoplastie à haute tension supérieure entraine, durant quelques semaines, des fossettes sur le ventre qui correspondent aux points d’ancrages profonds des fils résorbables. Bien que de réalisation un peu plus longue que la technique classique elle permet de limiter les complications post-opératoires et d’améliorer le résultat esthétique de nos abdominoplasties.

Juin
08

Cryolipolyse Lyon Saint-Etienne

Le cabinet s’équipe d’un appareil de cryolipolyse.

CRISTAL est le dernier né des appareils de cryolipolyse. De fabrication française il bénéficie des évolutions techniques les plus récentes.

La cryolipolyse permet de détruire des amas graisseux localisés qui ne justifient pas forcément d’une lipoaspiration. Une pièce à main adaptée à la surface de la zone à traiter (7 pièces à main de différentes tailles) est appliquée sur la peau. Le bourrelet est aspiré dans la pièce à main et refroidi de manière contrôlée entre -6 et -10°C. La température de cristallisation des graisses est supérieure à celle des tissus environnant (peau…). Cette cristallisation graisseuse détruit la graisse et  se traduit par une diminution significative du bourrelet. Les résultats sont visibles dès la troisième semaine et  définitifs à 3 mois. La séance dure entre une heure et 1h30, est indolore, et se termine par un massage énergique des zones traitées. Une ecchymose et une hypoesthésie transitoire sont habituelles.

Cryolipolyse Cristal

Toutes les zones du corps peuvent être traitées efficacement avec 30 à 40% de perte de graisses mais le ventre et les poignées d’amour donnent les meilleurs résultats. La séance traite en général 2 zones à la fois. Plus de 900 patients ont été traités par cette machine avec des résultats satisfaisants et des suites simples.

Cryolipolyse avant-après

Cette nouvelle machine, en complément à la lipoaspiration chirurgicale nous permet donc d’étendre efficacement notre offre thérapeutique dans le traitement des bourrelets graisseux disgracieux.

Déc
09

Plafonnement du remboursement des Mutuelles complémentaires

Le gouvernement a publié un décret le 19/11/2014 qui limite le remboursement des complémentaires assurances maladie  à 125% du tarif de la sécurité sociale. Ce décret s’applique à compter du 01/04/2015. La limitation sera de 100% en 2017.

En pratique cela signifie que votre mutuelle vous remboursera au maximum:

– 28,75 € sur une consultation de spécialiste soit 51,75 € avec le remboursement sécu; tout ce qui sera au delà sera à votre charge (notre consultation est de 80 €)

– 362,5 € sur les honoraires chirurgicaux pour une abdominoplastie classique avec transposition de l’ombilic et lipoaspiration du ventre soit 652 euro avec le remboursement sécu; tout ce qui sera au delà sera à la charge du patient (notre acte est facturé entre 2100 et 2500 euros).

– 460 € sur les honoraires d’une réduction mammaire soit 828 € avec le remboursement sécu; tout ce qui sera au delà restera à la charge du patient (notre acte est facturé entre 2100 et 2500 euros).

– 288,65 € sur les honoraires d’une septorhinoplastie soit 540 € avec le remboursement sécu; tout ce qui sera au delà sera à la charge du patient (notre acte est facturé entre 2100 et 2500 euros).

Ces honoraires facturés correspondent à des interventions d’environ 2 heures avec un suivi de 3 semaines au cabinet à raison d’une visite par semaine (ablation des fils et/ou agrafes et soins LED par IDE, surveillance de la cicatrisation…)

Bien entendu les honoraires mentionnés sont du chiffre d’affaire (CA) et pas du revenu net (redevances cliniques, aide-opératoires, frais de cabinet avec les salaires du personnel, charges sociales personnelles, impôt sur les sociétés…).

macif-bi-1280x1024-0-2

 

Cette décision du gouvernement est sous tendue par l’idée que si les mutuelles complémentaires remboursent moins, les médecins réduiront leurs compléments d’honoraires. Il en est de même pour les lunettes.

En ce qui concerne les chirurgiens plasticiens dont les actes sont particulièrement mal cotés il s’agit probablement d’une erreur.

Reste à savoir si le coût des mutuelles complémentaires, qui ne rembourseront plus grand chose, va baisser. Les “investissements” de celles-ci en voiliers de course et châteaux bordelais ne sont pas prêts de se réduire.

 

RudojkiRupornhubRupornolab