Sep
20

Epilation laser Lyon

Le cabinet possède le laser Alexandrite depuis maintenant 18 mois. Nous avons donc traité un large éventail de patient et nous pouvons à ce jour faire un bilan.
Nous avions déjà abordé le sujet dans un autre article, cependant certaines idées reçues ont bien du mal à être effacées et certaines rumeurs concernant cet appareil et ce protocole persistent. Nous allons donc aborder quelques points qui reviennent fréquemment.
LES CONSEILS PRE ET POST LASER
Beaucoup de patient ne sont pas informés correctement sur les contre indications à respecter lors de l’usage du laser. Nous insistons donc beaucoup, et ce, à chaque séance, sur les conseils pré et post épilation (traitement photo sensibilisant, éviction solaire, grossesse, …) Une bonne connaissance de ces informations est primordiale au bon déroulé des séances.
Le rasage demandé avant toutes les séances est lui aussi très important. En effet, pratiquer le laser sur un poil long provoque un risque de brûlure. Le soin est plus douloureux et peut laisser des cicatrices, il est donc obligatoire (sauf cas particulier) de se raser 24 à 48h avant la séance.
LA DOULEUR
La douleur provoquée par le laser est ressentie de manière très différente selon les patients. La 1ère séance permet donc de juger celle-ci et de prévoir ou non de la crème anesthésiante pour les fois suivantes. L’application de cette crème se fait une heure avant le soin, elle est fastidieuse mais permet de réduire fortement la sensation douloureuse. Dans tous les cas, nous n’hésitons pas à prendre notre temps durant la séance si cela est nécessaire au confort de nos patients.
LA DUREE DU TRAITEMENT
La durée dépend de plusieurs critères (phototype, zone du corps). Il faut en moyenne 5 séances espacées de 5 semaines. Cependant sur certaines personnes (peaux mates, poils clairs, hommes,…) il faut envisager plus de séance. De plus, le corps réagit de façon différente d’une personne à l’autre, il est donc difficile de prévoir à l’avance combien de séances seront nécessaires.
LES RESULTATS
Au fur et à mesure des séances, le nombre de poils va diminuer. Cependant il n’est pas rare que les poils disparaissent par zone. Ceci donne parfois l’impression que la praticienne n’est pas passée partout, ce qui est faux. Lors de la séance un quadrillage est effectué ce qui permet de n’oublier aucune zone. En réalité le laser ne cible que les poils qui sont en phase de croissance. Si certains d’entre eux sont regroupés en même phase, des zones seront rapidement glabres alors que d’autres ne seront traitées radicalement qu’au cours des séances suivantes.
En somme, les patients qui suivent ce traitement sont largement satisfaits des résultats et reviennent nous voir très souvent pour traiter de nouvelles zones ou pour faire découvrir cette technique à leurs proches.
Nous restons à votre disposition pour répondre à toutes autres questions concernant le laser.
Le cabinet possède le laser Alexandrite depuis maintenant quelques années. Nous avons donc traité un large éventail de patients et nous pouvons à ce jour faire un bilan.
Nous avions déjà abordé le sujet dans un autre article, cependant certaines idées reçues ont bien du mal à s’effacées et certaines rumeurs concernant cet appareil et ce protocole persistent. Nous allons donc aborder quelques points qui reviennent fréquemment.
LES CONSEILS PRE ET POST LASER
Beaucoup de patients ne sont pas informés correctement des contre indications à respecter lors de l’usage du laser. Nous insistons donc beaucoup, et ce, à chaque séance, sur les conseils pré et post épilation (traitements médicamenteux photosensibilisants, éviction solaire, grossesse, …). Une bonne connaissance de ces informations est primordiale au bon déroulé des séances.
Le rasage demandé avant toutes les séances est lui aussi très important. En effet, pratiquer le laser sur un poil long entraine un risque de brûlure. Le soin est également plus douloureux et peut laisser des cicatrices, il est donc indispensable (sauf cas particulier) de raser la zone à traiter 24 à 48h avant la séance.
Red laser light
LA DOULEUR
La douleur provoquée par le laser est ressentie de manière très différente selon les patients. La 1ère séance permet de juger celle-ci et de prévoir ou non une crème anesthésiante pour les fois suivantes. L’application de cette crème se fait une heure avant le soin, est fastidieuse mais permet de réduire fortement la sensation douloureuse. Dans tous les cas, nous n’hésitons pas à prendre notre temps durant la séance si cela est nécessaire au confort de nos patients.
LA DUREE DU TRAITEMENT
La durée dépend de plusieurs critères (phototype, zone du corps, aspect du poil…). Il faut en moyenne 5 séances espacées de 5 semaines pour obtenir un résultat définitif. Cependant sur certaines personnes (peaux mates, poils clairs, hommes,…) il faut davantage de séance. De plus, le corps réagit de façon différente d’une personne à l’autre et il est donc difficile de prévoir précisement le nombre de séances nécessaires.
LES RESULTATS
Au fur et à mesure des séances, le nombre de poils va diminuer. Cependant il n’est pas rare que les poils disparaissent par zones. Ceci laisse parfois l’impression que la praticienne n’est pas passée partout, ce qui est erroné. Lors de la séance un quadrillage est effectué ce qui permet de n’oublier aucune zone. En pratique le laser ne détruit que les follicules pileux qui sont en phase de croissance. Si certains sont regroupés dans une même phase de croissance, des zones seront rapidement glabres alors que d’autres ne seront traités radicalement qu’au cours des séances suivantes.
EN CONCLUSION, les patients qui pratiquent une épilation laser sont largement satisfaits des résultats et reviennent nous voir très souvent pour traiter de nouvelles zones ou pour faire découvrir cette technique à leurs proches.
Juin
08

LASER EPILATION ALEXANDRITE

Le cabinet s’équipe d’un laser Alexandrite épilatoire.
Cette machine permet, à terme, d’obtenir des épilations pratiquement définitives.
Le principe visant à une épilation par laser alexandrite est relativement simple. La lumière (une seule couleur pour un laser) est rose-violacée. Cette teinte est spécifiquement attirée par la mélanine du poil et s’y concentre. Cette concentration provoque une élévation thermique qui se propage à la base du follicule et vient détruire le bulge ainsi que la papille dermique vascularisée. Le follicule, privé de sa vascularisation et des cellules germinatives devient incapable de produire du poil: l’épilation est définitive.

BLOG - poil

Cet effet d’épilation progressivement définitive n’est possible que sur les poils en croissance quand la mélaninisation du poil est en cours. Les poils qui ne sont pas en phase de pousse (phase télogène) captent bien le laser et sont détruits, mais simplement de façon temporaire car les structures germinatives ne sont pas endommagées. Pour aboutir à une épilation définitive de tous les poils, il faut donc effectuer plusieurs séances pour espérer frapper au moins une fois le follicule en phase de croissance (phase anagène). Selon les zones 4 à 6 séances espacée de 6 à 10 semaines sont donc nécessaires.
Le laser alexandrite est considéré actuellement comme le traitement le plus adapté aux patients à poils noirs et peau claire. La volatilisation du poil est immédiate sur la majorité de la surface et le résultat est visible de façon rapide. Habituellement le nombre de séances est moindre par rapport aux autres lasers (diode ou Nd Yag).
Les peaux mates de type maghrébines, espagnoles ou italiennes restent parfaitement compatibles avec un laser alexandrite à condition d’adapter les paramètres. Un nombre de séances un peu plus élevé est alors nécessaire.
S’agissant d’un laser médical, l’efficacité indéniable est contrebalancée par des effets secondaires possibles et des contre-indications à respecter. Nos assistantes sont donc formées et aptes à répondre à tous les cas de figure.
S’agissant d’appareils extrêmement onéreux, nous avons conscience que l’épilation laser représente un budget non négligeable pour la patientèle. Cependant le cout de l’épilation définitive de 3 zones habituelles ne représente, somme toute, que 2 à 3 ans d’épilation non définitive chez l’esthéticienne. Par ailleurs, malgré notre appareil de dernière génération, nous avons décidé de nous positionner de manière compétitive sur Lyon.

RudojkiRupornhubRupornolab