Août
04

Bonnes vacances

Le cabinet médical sera fermé jusqu’au 1er septembre.

Nous vous rappelons que la période estivale est excellente pour perdre les mauvaises habitudes et investir dans une meilleure hygiène de vie.

 VACANCES

Pensez à vous protéger du soleil excessif mais faites aussi vos réserves en vitamine D! Profitez de votre temps libre pour reprendre une activité physique régulière (natation, marche, jogging…). Rééquilibrez votre alimentation sans régime en limitant les apports en sucre et laitages. Augmentez votre consommation en fruits, légumes et oméga-3!

Nous vous souhaitons donc des vacances reposantes et constructives.

Avr
17

LES OMEGA-3

Les oméga- 3 font partie de la grande famille des lipides, plus connue sous le nom de matières grasses.

Cette grande famille est composée de 3 groupes :
– Les acides gras saturés
– Les acides gras monoinsaturés
– Les acides gras polyinsaturés
Les oméga-3 comme les oméga-6 appartiennent à la catégorie des acides gras polyinsaturés.
Ce sont des acides gras dits essentiels, car ils participent grandement à l’équilibre de l’organisme.

L’alimentation de l’homme moderne s’est considérablement modifiée ces dernières décennies avec l’industrialisation de la production de nos volailles et bétails (maïs) et la généralisation des huiles de tournesol. Ainsi le rapport oméga-3/oméga-6 qui, idéalement, devrait être de 1/1 (oméga-3=oméga-6) se situe actuellement autour de 1/14. Ce déséquilibre participe très certainement au développement des pathologies cardio-vasculaires, dégénératives et psychiatriques de notre époque.

L’acide alpha-linolénique (ALA) est le chef de file de la famille des oméga-3. Il est qualifié d’indispensable car l’organisme ne peut le fabriquer et doit donc le rechercher dans l’alimentation.
L’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA) sont les deux autres formes d’oméga-3.

On les trouve dans les huiles de colza, les noix, le lin, le soja et surtout les poissons gras et crustacés.

De manière générale ont leur reconnait une activité anti-inflammatoire, antiallergique, protectrice cardiaque et antidépresseur (EPA).
Ils participent grandement au développement du cerveau du nourrisson et protègent contre les pathologies dégénératives liées à l’âge.

Quelques repères : une cuillère d’huile de colza apporte la même quantité d’Oméga-3 que 70 g de saumon, cinq à dix noix ou 120 g de thon en conserve (mais attention aux métaux lourds des gros poissons ). Ils apportent 1,3 grammes d’Oméga-3. Deux portions couvrent largement nos besoins.

RudojkiRupornhubRupornolab